SO Green

Coup de tonnerre dans le landerneau de l’industrie plastique avec l’annonce du nouveau premier ministre de la volonté du gouvernement d’arriver à un recyclage du tout plastique d’ici 2020. C’est une mesure qui a surpris tout le monde et qui aujourd’hui laisse le suspense sur les modalités qui vont accompagner cette déclaration. En effet avec une telle annonce cela signifie que les industriels vont devoir se retrousser les manches pour trouver des solutions concrètes afin de créer ou trouver des filières de recyclage pour les produits contenant du plastique. La distribution automatique est directement impactée dans la mesure où le gobelet boissons chaudes reste quasi unanimement plastique et que le gobelet carton n’a pas quant à lui, pris le relai. Le coût de ce dernier est aujourd’hui plus élevé que le gobelet traditionnel ce qui explique que malgré le fait qu’en vente à emporter le gobelet carton est désormais le référent, il n’a semble-t-il pas encore séduit les professionnels du vending. La question n’est donc pas de s’insurger contre cette mesure mais de trouver des solutions qui puissent rapidement être appliquées et de préparer les consommateurs à ce changement. Une logique qui peut aussi être une opportunité pour proposer des nouveautés à mettre dans le gobelet. Aujourd’hui la question n’est donc pas de savoir quand mais plutôt comment travailler autour de ce changement de cap annoncé par le nouveau gouvernement.

  • EDITO